Connexion

AsPro Djinn

Association de Propriétaires de Blue Djinn & Djinn7

Foire Aux Questions

Modif prise de ris automatique - 2

Modif prise de ris automatique - 2

Le 8 mai 2016 André  E.  :

Bonjour à tous,
Je viens d'acheter un Blue Djinn de 2001 pour naviguer en solitaire dans le Golfe du Morbihan et je souhaite installer une prise de ris automatique ramenée au cockpit. J'ai trouvé dans les anciennes BàM le schéma de montage et le cheminement des bosses de ris. Il est indiqué qu'elles doivent ressortir vers le haut en bout de bôme (coté vît de mulet) pour passer dans les œillets d'amure.
Ce qui n'est pas mon cas (roulettes en bas) et m'oblige à modifier ma bôme !

Doit-on faire sauter les rivets pop qui tiennent l'embout et le retourner pour diriger les roulettes vers le haut ?

Où faut-il acheter un nouvel embout de bôme ? (chez qui ?)
Peut-on laisser en place les anciens crochets de ris au vît de mulet ? ou doit-on les couper ?
Merci de vos conseils et suggestions.
Bon rassemblement à Morgat et bon vent à tous.
Amitiés.

Le 8 mai 2016, Philippe A. :

Bonjour

Pour ma part j'ai mis deux bouts par ris: un qui tire l'oeillet au point d'amure, un qui tire à l'arrière le point d'écoute et qui passe dans la bôme  pour tendre la bordure.

Avantages: ne pas modifier le sens de la bôme; ne pas faire trop de frottement et donc de résistance (ou de blocage) des bouts; pouvoir moduler la tension de la bordure.

Inconvénients: à chaque prise de ris, manipulation de deux bouts successivement et deux bloqueurs à prévoir par ris, soit quatre au total.

Pour ma part, j'en suis très satisfait.  Tout revient au cockpit, et j'ai conservé la lyre pour fixer le bout qui assure la fixation du point d'amure avec un nœud de grappin.

Voili voilou ....

A disposition pour plus de renseignements....

Sinon bon rassemblement aux chanceux qui ont pu se libérer et y participer - ce n'est pas mon cas cette année.

Et un grand bonjour à tous

Le 08 Mai 2016  Laurent M.  :

Bonjour,

Je dispose sur mon Blue Djinn de deux prises de ris automatiques. Elles sont montées d’une manière identique de chaque côté du mât.

         Départ sur un pontet riveté en bout de bôme                    Montée vers un œillet

         Redescente en bout de bôme vers une poulie                     Passage dans la bôme

         Sortie au niveau du vit de mulet (poulie présente)               Montée vers un œillet correspondant au ris

         Redescente de l’autre côté de la voile en pied de mât où est installée une poulie de renvoi

         Passage dans un réa vers le cockpit                                    Blocage avec coinceur.

Salutations

Le 09 mai 2016  Manu  B. :

Bonjour
Il existe 2 types de bômes, la 2ème étant apparue avec les Blue Djinn Parlier et les grand-voiles lattées avec rond de chute.
La "1ère" génération peut être modifiée pour les prises de ris automatiques en limant la partie servant de 'taquet coinceur' et en faisant passer les bosses dans 'l'autre sens' sur les poulies de la bôme coté vis de mulet pour remonter vers l’œillet de grand voile. Une photo serait plus explicite mais mon Blue Djinn s'est égaré à 100 km d'ici.

Pour ma part, j’ai fait la modification puis revenu aussitôt au système classique avec le croc de ris : cela induisait trop de frottements, il faudrait que la bosse monte et descende du même coté de la voile. Les grand-voiles  de 1ere génération ne sont pas étudiées pour pouvoir étarquer correctement la bordure dans cette configuration, ce qui est important quand le vent monte et donc qu'on doive prendre un ris. Je descends la drisse de la longueur juste nécessaire grâce à un repère sur la drisse au niveau du winch, bloque l'œillet dans le croc et l'y sécurise avec un sandow fixé à demeure, pour réétarquer la drisse puis la bosse et hale-bas.  

Une recherche sur notre site bien aimé :
http://www.aspro-djinn.fr/foire-aux-questions-mainmenu-77/116-grent/638-cheminement-des-bosses-de-ris-blue-djinn.html

Le 09 mai 2016 Mic L :

Bonjour,
Les prises de ris automatiques sont effectivement bien utiles, surtout pour une navigation en solo : la prise de ris est très rapide, mais il faut reconnaitre que pour larguer un ris c'est un peu plus laborieux car il faut tirer sur les bouts en extrémité de bôme. Néanmoins nous ne regrettons pas du tout cette solution.
Notre BD date de 2003 : en PJ photos du vît de mulet. Si le vôtre est identique vous devez arriver, sans démontage, à faire passer les cordages pour qu'ils sortent par en haut et non pas en bas.
Suivant les années (et les erreurs de livraison du fournisseur !) d'autres vît-de-mulet sont en service. Ne connaissant pas le vôtre, je ne peux vous conseiller plus avant mais essayez de voir si vous ne pouvez le bricoler pour que les bouts sortent par le haut.
Je sais que sur certains vît-de-mulet les réas ne sont pas fixés à la bôme et ne tiennent que par la traction vers le bas, une traction vers le haut les fait sortir de la bôme : est-ce le cas du vôtre ?
Cordialement,      

Bôme vue de dessous                                                                                                                 

Bôme vue de dessus :